No One Is Innocent + Tagada Jones

Le Moulin, Marseille – 24 novembre 2018

Samedi 24 novembre 2018, direction le Moulin à Marseille pour assister à une soirée 100 % rock engagé avec les groupes Tagada Jones et No One In Innocent pour leur « Bruit dans l’Hexagone ».

Ouverture des portes prévues à 19h30 pour des concerts commençant à
20h30. Hélas pour une grande partie du public arrivés, comme nous, peu
avant 20h : le groupe Madam faisant la première partie avait déjà
terminé son set, jouant dès l’ouverture des portes. Grande déception
des personnes ayant raté leur prestation. De notre côté nous ne pourrons
donc la chroniquer, mais nous pouvons vous dire que Gab, Chris, Marine
et Anaïs ont su convaincre les spectateurs présent.

20h30, la déco est en place, un grand [No One Is Innoncent]
habille l’arrière de la scène. La soirée affiche complet, cela promet
de beaux moments avec le public. Les lumières s’éteignent et le groupe
débarque pour défendre corps et âmes leur dernier album « Frankenstein »
devant le public marseillais. En tournée depuis le début de l’année, la
formation montre d’entrée son aisance et la maîtrise de la scène,
acquise au fil des années.
En ces temps de contestations sociales, rien de mieux que de se défouler
sur leurs compositions. Difficile en effet de ne pas se sentir concerné
par les paroles.

« À la gloire du marché » ouvre le bal, suivi de « Silencio » et « Kids are on the run ». Nous savons d’ores et déjà que la soirée reprendra en plus des titres du nouvel album quelques pépites des anciens opus. Deux titres plus tard,
le public reprend en cœur « La jeunesse emmerde le Front National ». La température monte d’un cran quand Kemar saute dans le public.

Ayant l’habitude d’écumer les salles de
concert, je peux vous assurer que l’ambiance était folle. Un peu plus
tard, nous avons droit à un solo guitare de la part de Shanka, un plaisir pour les oreilles. Un petit moment de calme avant la tempête qui se présente avec la reprise de « Bullet In The Head » du groupe Rage Against the Machine.

Les titres s’enchaînent, on en prend plein la gueule. Un hommage aux potes de Charlie, personne n’oublie. Le rappel arrive, les musiciens donnent tout, Kemar saute partout, la musique s’achève, claque spectaculaire !

Lumière, changement de décor, le noir se fait puis arrive le groupe Tagada Jones
qui tourne depuis plus de 20 ans. Là aussi, peu de chance d’être déçus.
Certains se remémorent la dernière fois qu’ils ont vu le groupe au
Hellfest 2017. Pour notre part, ne pouvant pas nous dédoubler, nous les
avions raté étant devant une autre scène. C’est donc avec un plaisir non
dissimulé que nous nous apprêtons à les voir ce soir.

C’est parti pour le début du set avec « Envers et contre tous », « Zéro de conduite » et « La peste et le choléra ». Le public déjà bien chauffé avec No One is Innocent exulte. « Le monde tourne à l’envers » et la salle se retourne complètement.
Les titres s’enchaînent, Niko communique beaucoup avec le public et ne laisse aucun temps morts.

Dans la salle ça pogotte, ça slam, ça chante puis arrive « Vendredi 13 ». Les bras se lèvent, les poings se ferment et toute la salle chante à l’unisson. Le public et le groupe ne font plus qu’un. « Je suis démocratie » débarque puis c’est au tour du groupe No One is Innocent de les rejoindre sur scène.

Les deux groupes reprennent ensemble « Mort aux cons » puis « Ace of Spades » de Motörhead et achèvent la soirée avec « Territorial Pissing » de Nirvana. Le public est conquit et nous aussi.

Set List No One Is Innocent :

1. À la gloire du marché
2. Silencio
3. Kids are on the run
4. Ali (King of the Ring)
5. Nomenklatura
6. Les revenants
7. Djihad Propaganda
8. La peau
9. Guitar solo
10. Bullet in the Head (Rage Against The Machine cover)
11. Liar
12. Drugs
13. Charlie

Encore :

14. Frankenstein
15. 20 ans
16. Chile
17. What The Fuck (feat Niko – Tagada Jones)

Set List Tagada Jones

1. Envers et contre tous 
2. Zéro de conduite
3. La peste et le choléra
4. Le monde tourne à l’envers
5. Yec’hed mad
6. Instinct sauvage
7. Karim & Juliette
8. Tout va bien
9. Pas de futur
10. Cargo
11. Vendetta
12. Vendredi 13
13. Je suis Démocratie

Encore :

14. Mort aux cons (with No One Is Innocent) 
15. Ace of Spades (Motörhead cover) (with No One Is Innocent)  
16. Territorial Pissing (Nirvana cover) (with No One Is Innocent)