A propos

« Comprenez ce que vous voulez photographier. Comprenez l’impact que votre travail pourrait avoir. Étudiez ce qui fait bouger le monde. Ne soyez pas qu’une personne avec un appareil photo car nous le sommes tous. » Sebastião Salgado

 

Marseillaise de naissance, j’ai toujours été passionnée par la photographie. C’est lors des manifestions contre la loi travail que j’ai pris la décision de couvrir l’évènement dans sa complexité, m’attachant tant à la foule qui m’entourait qu’aux visages qui la constituaient. Ce premier travail documentaire sur les luttes dessina la direction que je voulais donner à mon travail.

C’est à ce moment là que je pris la décision de me spécialiser dans le photoreportage et la photographie de rue. Depuis, je couvre inlassablement les différents mouvements sociaux ainsi que les évènements culturels de Marseille.

En 2016 je suis finaliste dans la catégorie « Reportages » pour le concours du magazine Photo, confirmant ainsi mon travail tant graphique que documentariste. Les photos de mes reportages ont servi d’illustrations d’articles pour divers magazines et journaux français tels que « La Provence », « La Marseillaise », « L’Express », « Le Figaro », « Challenges », « Politis », « VSD », « La Vie », « Le Point » et internationaux comme « SBS » (Australie), « Origo » (Hongrie), « Globovision » (Vénézuela)…

Ne détachant jamais mon œil du contexte social, sociétal et politique dans lequel j’évolue, j’essaie de construire un discours clair sur une vision du monde complexe.

J’ai également exposé mon travail lors de trois expositions collectives : « Manifestations contre la Loi Travail et violences policières » (2016) / « Fontaines Marseillaises » dans le cadre de l’exposition collective « Eau, y es-tu ? » (2017) / « Vous avez dit Marseille ?! » (2017) ainsi que lors d’une exposition éphémère « La Rue du Rock 2016 »

Fin 2017, j’ai l’honneur d’être lauréate du Photo Marathon 2017 organisé par le collectif libanais Frame.